datalayer-push-image

Datalayer Push : La Clé pour une Collecte de Données Efficace

Dans le monde du marketing numérique et de l’analyse Web, la collecte de données précises est essentielle pour comprendre le comportement des utilisateurs, prendre des décisions éclairées et améliorer les performances de votre site Web. Le dataLayer Push, en conjonction avec Google Tag Manager, est devenu l’un des outils les plus puissants pour accomplir cette tâche. Dans cet article, nous allons explorer en profondeur ce qu’est le daLalayer Push, pourquoi il est important, et comment il peut être utilisé pour collecter des données de manière efficace.

Comprendre le dataLayer Push

Le dataLayer Push, souvent appelé simplement « Push », est une méthode utilisée pour envoyer des données à un dataLayer sur un site Web. Un dataLayer est une structure de données qui stocke des informations pertinentes sur les interactions des utilisateurs avec un site Web. Il agit comme un pont entre votre site Web et les outils d’analyse tels que Google Analytics. Le dataLayer Push permet aux développeurs et aux spécialistes du marketing de transmettre des données spécifiques à des événements ou à des actions sur le site vers des outils tiers de collecte de données tels que Google Analytics 4 ou Google Ads, permettant ainsi une collecte de données plus personnalisée et ciblée. Voici un schéma du fonctionnement du dataLayer juste en dessous :

datalayer-push-image

Pourquoi le dataLayer Push est-il Important ?

Le dataLayer Push est important pour plusieurs raisons :

1. Collecte de Données Personnalisées

Le dataLayer Push permet de collecter des données personnalisées qui ne sont pas collectées automatiquement par les outils d’analyse. Vous pouvez suivre des événements spécifiques, des interactions utilisateur particulières et des données contextuelles importantes.

2. Flexibilité

Il offre une flexibilité totale pour définir quels événements ou actions vous souhaitez suivre. Cela signifie que vous pouvez personnaliser la collecte de données en fonction de vos besoins spécifiques.

3. Intégration avec Google Tag Manager

Le dataLayer Push fonctionne en tandem avec Google Tag Manager (GTM), un outil puissant qui vous permet de gérer et de déployer des balises sur votre site Web sans avoir à modifier directement le code source. GTM simplifie le processus d’implémentation du dataLayer Push.

datalayer-push-image

4. Amélioration des Performances

En collectant des données plus précises et en temps réel, vous pouvez identifier rapidement les problèmes potentiels sur votre site Web, optimiser les performances et améliorer l’expérience utilisateur.

5. Prise de Décision

Avoir accès à des données détaillées et personnalisées vous permet de prendre des décisions éclairées en matière de marketing, de conception de site Web et d’optimisation de contenu.

Maintenant que nous comprenons pourquoi le dataLayer Push est important, examinons comment l’implémenter de manière efficace.

Implémentation du Datalayer Push avec Google Tag Manager

L’implémentation du dataLayer Push peut sembler technique, mais avec l’aide de Google Tag Manager, elle devient plus accessible. L’implémentation du dataLayer Push est généralement faite après que les évènements aient été renseignés dans un plan de taggage, un document qui constitue le cahier des charges d’un projet de collecte de données web. Pour en savoir plus sur comment construire un plan de taggage, vous pouvez consulter cet article. Voici les étapes pour mettre en place le dataLayer Push avec GTM :

Étape 1 : Configuration du Datalayer

La première étape consiste à configurer le dataLayer sur votre site Web. Cela se fait généralement en ajoutant un code JavaScript à votre site qui initialise le dataLayer. Ce code est à placer avant la balise GTM dans la section <head> Voici un exemple simple :

datalayer-push-image

Étape 2 : Implémenter le dataLayer Push

Une fois le dataLayer configuré, vous pouvez commencer à implémenter le dataLayer Push pour des événements spécifiques. Si vous êtes un professionnel du marketing, il est conseillé de demander de l’aide à votre développeur pour cette tâche qui est assez technique et avancée. Pour illustrer sous forme d’exemple, si vous souhaitez suivre le clic sur un bouton, vous pouvez utiliser le code suivant :

datalayer-push-image

Ce code écoute le clic sur un élément HTML avec l’ID « mon-bouton » et envoie des données associées à l’événement « clic-sur-bouton » dans le dataLayer.

Étape 3 : Configuration de Google Tag Manager

Après avoir implémenté le dataLayer Push, vous devez configurer Google Tag Manager pour capturer ces données. Dans GTM, vous créerez une balise personnalisée qui sera déclenchée par l’événement que vous avez défini dans l’étape précédente (« clic-sur-bouton » dans notre exemple). Cette balise peut être configurée pour envoyer les données à Google Analytics ou à tout autre outil de suivi que vous utilisez.

datalayer-push-image

Étape 4 : Test et Validation

Avant de déployer ces modifications sur votre site Web en direct, assurez-vous de tester et de valider votre configuration. Utilisez le mode de prévisualisation de Google Tag Manager pour vérifier que les balises sont déclenchées correctement et que les données sont collectées comme prévu.

Étape 5 : Déploiement en Direct

Une fois que vous avez effectué des tests concluants, vous pouvez publier la version du conteneur mise à jour dans Google Tag Manager pour déployer les modifications sur votre site Web en direct.

Conclusion

Le dataLayer Push est un outil puissant qui permet une collecte de données personnalisée et précise sur votre site Web. En utilisant Google Tag Manager en conjonction avec le dataLayer Push, vous pouvez rationaliser le processus d’implémentation et de suivi des données, ce qui vous permet de prendre des décisions éclairées pour améliorer l’expérience utilisateur et les performances de votre site. N’hésitez pas à explorer davantage cette approche pour maximiser l’efficacité de la collecte de données sur votre site Web.